ID CiTé - Drôme
... au service des collectivités locales de la DRÔME




Conférence nationale du handicap - 12 nouveaux engagements pour l’acte II du quinquennat


Conférence nationale du handicap - 12 nouveaux engagements pour l’acte II du quinquennat
Lors de Conférence nationale du handicap, le président de la République a promis que plus aucun enfant ne serait privé de scolarité à la rentrée prochaine. Au chapitre de l’emploi ou de l’accessibilité dans les bâtiments, il a lancé un appel à la "mobilisation"…

Concrétiser le pacte républicain au bénéfice de tous
- Réussir l’école inclusive
Plus aucun enfant handicapé déscolarisé à la rentrée prochaine
- Gagner le pari de la qualification et de l’emploi
Un taux de chômage des personnes en situation de handicap qui reste élevé
- Prendre en compte le handicap dans le système universel de retraite
- Accélérer la mise en accessibilité universelle Engagement
- Sensibiliser, pour mobiliser


Ne laisser aucune personne, ni aucune famille, sans accompagnement
- Organiser l’inconditionnalité de l’accompagnement et rompre l’isolement des familles, via la mise en place du "360", numéro unique d’appui, en partenariat avec les territoires
- Accélérer le déploiement de solutions adaptées aux personnes ayant les besoins les plus soutenus, et stopper l’exil vers la Belgique
- Accompagner les projets de vie en créant des places "de transition" sécurisant les choix des personnes (emploi, école, logement, etc.)
- Améliorer la prise en charge par l’Assurance maladie des parcours de soins de rééducation pour les enfants en situation de handicap ou malades


Respecter la dignité des personnes, en donnant les moyens de l’autonomie
- Étendre la compensation individuelle des besoins, et reconnaître les personnes handicapées dans leur rôle de parents
- Lancer un grand programme national pour l’innovation technologique au service de la vie quotidienne et de l’autonomie

Accessibilité : l’appel aux futurs maires

Simplifier les démarches administratives, garantir les délais et l’équité des RÉPONSES
- Mettre en place une "garantie délai" pour l’octroi des prestations
Une demande d’allocation adulte handicapé sera traitée en trois mois maximum

Secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées - Dossier complet


Conférence nationale du handicap : le discours d’Emmanuel Macron accueilli avec réserve
Public Sénat - Article complet - 2020-02-11
CNH 2020, encore des mesurettes ....
Collectif Citoyen Handicap - Communiqué de presse - 2020-02-11


Conférence nationale sur le handicap : les mesures de la loi engagement et proximité
Le président de la République préside la conférence nationale sur le handicap mardi 11 février 2020. La loi Engagement et proximité comporte plusieurs mesures en faveur des personnes en situation de handicap.

Élus, collectivités et handicap
L’article 97 
de la loi clarifie les modalités de cumul des indemnités d’élu et de l’allocation aux adultes handicapés (AAH). Fin décembre 2018, 1,7 million de personnes étaient couvertes par l’AAH, soit 2,6 % de la population. Cet article vise à faciliter l’accès des personnes en situation de handicap aux fonctions électives.
Concrètement, l’article vise à préciser que les indemnités de fonction allouées au titre d’un mandat électoral local, après déduction de la fraction de frais d’emploi définie à l’article 81 du code général des impôts, peuvent se cumuler avec l’AAH dans les mêmes conditions que les rémunérations tirées d’une activité professionnelle.

L’article 99 facilite le vote à bulletin secret pour un conseiller municipal en situation de handicap. Il introduit la possibilité pour un conseiller municipal en situation de handicap de bénéficier d’une assistance lors d’un vote à bulletin secret.

L’article 106 encourage la formation d’agents de collectivités à la langue des signes française (LSF). Il vise à renforcer l’accessibilité des mairies aux personnes sourdes ou malentendantes, en encourageant toutes les mairies de plus de 10 000 habitants à disposer d’un agent formé à la langue des signes française.
À titre expérimental et pendant une durée de 3 ans, les mairies des communes d’au moins 10 000 habitants doivent proposer à au moins un agent, au titre des formations de perfectionnement, une formation à la langue des signes française


Cohésion des Territoires - Communiqué complet- 2020-02-11
 





Bénéficiez GRATUITEMENT de tous les services offerts par ce site...


Assistance technique
du département

Veille juridique - Documentation
Actualité professionnelle